« Y a rien dans jalousie »

Posted by

Akwaba la famille spirituelle,

Je suis coach Aya, je suis un coach spirituel. La spiritualité à mon avis, c’est la connaissance de soi, la communion avec soi-même. Être spirituellement éveillé nous libère de nos attachements que nous avons crées mentalement, de ce que devrait être une vie « réussie ».

Nous sommes attachés à une image de la réussite, de la parfaite relation, de la parfaite carrière, du bonheur. Tous ses attachements, nous les avons créés à cause des standards que la société a fixé de la réussite. Ne pas atteindre ses standards, développe en nous une émotion qui est la jalousie.

La jalousie est un désir ardent de posséder ce qui n’est pas notre. La jalousie naît du fait que l’on pense que nous ne méritons pas ou que nous ne sommes pas capables de posséder ce que l’autre possède. La jalousie naît d’un manque de connaissances de « Soi ». La jalousie naît d’un manque de confiance en « Soi ».

La société nous a défini les critères de réussites, et nous dédions notre vie à atteindre ses critères. Notre désir de réussites est fondé sur des critères qui ne viennent pas de nous, mais de ce que la société dit que nous devons atteindre.

  • Dès notre entrée dans le milieu scolaire, l’on est comparé aux uns et aux autres. Les notes étant l’un des critères les plus importants de comparaisons. Ceux qui  ont de bonnes notes représentent la réussite scolaire. Les autres, qui ont de moins bons résultats, représentent l’échec. Pour les âmes sensibles, les problèmes de confianc en soi commence à partir de ce moment, le moment où ils sont déclarés moyens, passables, ou encore faible comparés à l’ensemble de la classe. Le problème que l’individu qui est qualifié de passable commence à développer est un manque de confiance en soi, une envie d’être comme l’autre, un déni de soi, une envie de réussir selon les critères prédéfinis.
  • Dans le milieu professionnel, nous faisons face à une autre forme de comparaisons. Nous ne sommes plus élèves, mais des employés. Les employés sont notés en fonction de leurs performances. Le meilleur la performance, le plus la récompense et la reconnaissance.
  • Dans la vie sociale, nous sommes confrontés à cette comparaison aux les autres en fonction de notre statut social. Êtes-vous marié, ou encore divorcé, avez-vous des enfants, dans quel quartier vivez-vous ? Êtes-vous propriétaire ou locataire ? Quel âge avez-vous ? Qu’avez-vous réalisé à votre âge ? Des critères prédéfinis qui valorisent notre personne ou la déprécie (comme à la bourse des valeurs). Nous sommes des produits de cette société, une société qui définit les règles du jeu et nous force à jouer le jeu sans prendre en compte le fait que nous sommes tous unique, nous avons tous de la valeur et que chacun de nous doit découvrir sa voie, sans chercher à imiter l’autre, sans avoir à se comparer à l’autre.

La jalousie naît du désir de posséder ce que l’on pense être à nous sans chercher à savoir ce qui est véritablement notre. La jalousie naît de l’envie de faire mieux que les autres sur la base de critères qui ne sont pas notre, mais que l’on a accepté parce que ce sont elles qui dominent notre existence. La jalousie naît du manque de connaissances de « Soi » et de la bonne connaissance de l’autre. Nous prenons tellement de temps à connaitre l’autre que l’on oublie de se connaître soi-même et découvrir son potentiel. La jalousie naît de l’envie d’être comme tout le monde au lieu d’être soi-même.

La jalousie n’a pas besoin d’être un sentiment négatif. Les critères de réussite ont été établis par la société non pas pour nous détruire, mais plutôt nous poussés à nous dépasser soi-même. La comparaison est une comparaison avec soi-même et non avec les autres. Lorsque nous connaissons nos faiblesses, nous connaissons aussi nos forces. La jalousie est une marque de faiblesse. L’opposé de la jalousie est l’inspiration. L’inspiration est la force. L’inspiration nous incite à l’action quant à la jalousie, elle nous tétanise.

  • Jalousie = démotivation, perte de confiance en soi, manque d’actions.
  • Être inspiré = rempli de volonté, plein d’espoir, actions.

En ce jour, posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous fruste ?
  • Qu’est-ce que vous désirez, mais que vous n’arrivez pas à obtenir, mais que vous voyez chez les autres ?

N’en soyez pas jaloux ou envieux, mais plutôt dites-vous ceci :

Affirmation: Ce qui est à la porter d’une personne, est à la porter d’une autre.

Inspirez vous de la réussite des autres, inspirez vous de leur parcours, cela vous guidera vers votre chemin.

L’inspiration est un regard qui dit « ce que je vois, je suis capable de le faire avec ma touche unique»

La jalousie est un regard qui dit « ce que je vois, je ne suis pas capable ni de l’avoir, ne de la faire.»

Nous sommes capables de tout ce qui nous tient à cœur. Il faut tout d’abord se débarrasser de la colère qui nous fait croire que nous ne sommes pas capables et se donner les moyens d’y arriver.

Nos « échecs » de la vie ne sont pas nos ennemis mais bien au contraire nos amis. Nos « échecs » nous montrent nos faiblesses, les aspects de notre vie sur lesquels, nous devons travailler. Ce n’est pas de sombrer dans la jalousie, dans le manque de confiance en soi, mais plutôt se faire confiance, se donner les moyens de réussir et surtout s’inspirer et encourager ceux et celles qui ont trouvé leur chemin.

« Y a rien dans jalousie ». En ce jour transformez vos sentiments de jalousie en sentiments d’inspiration. Soyez inspirez par la « réussite » des autres, afin qu’un jour vous aussi vous réussîtes inspire d’autres.

Bonne et Belle vie à vous !

Coach Aya !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s